26
Mer, Juil
60 New Articles

En Vedette

Grid List

Gabon: La police disperse des opposants lors du retour Jean Ping à Libreville

Afrique Centrale

Les partisans du Jean Ping ont été bloqués sur la double-voie express à environ un kilomètre par une forte présence d'agents de police, dont certains armés et encagoulés.

Des parlementaires africains s'engagent à réduire la fécondité

Afrique de l'Ouest

Les élus nationaux de 15 pays de la CEDEAO, plus le Tchad et la Mauritanie envisagent de réduire de moitié, dans 13 ans, l'indice de fécondité dans leurs pays.

Centrafrique : nouvelles violences à Bangassou

Afrique Centrale

De nouvelles violences ont éclaté à Bangassou dans le sud-est de la Centrafrique, deux mois après les tueries du mois de mai, a indiqué samedi la Mission des Nations unies pour la Centrafrique (Minusca).

RDCongo : l’opposition dévoile son plan pour "le départ de Kabila"

Afrique Centrale

L’opposition congolaise a dévoilé samedi son calendrier d’actions "pour obtenir le départ" du président Joseph Kabila avec deux journées "villes mortes" les 8 et 9 août, des meetings le 20 août et un appel à la désobéissance civile à partir du 1er octobre, a constaté l’AFP.

Nigeria : la justice confisque une luxueuse propriété à l’ex-ministre du Pétrole

Afrique de l'Ouest

La justice nigériane a ordonné la confiscation à titre provisoire d’une propriété appartenant à l’ex-ministre du Pétrole d’une valeur de 37,5 millions de dollars, que les juges soupçonnent de provenir de détournement de fonds publics.

Remaniement ministériel en Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko nommé ministre de la Défense

Afrique de l'Ouest

Hamed Bakayoko a été nommé ministre d’État de la Défense, après avoir été ministre de l’Intérieur. L’annonce a été délivrée par Patrick Achi, secrétaire général du gouvernement ivoirien. Il remplace Alain-Richard Donwahi qui, lui, était ministre délégué chargé de la Défense et placé sous la houlette directe de la présidence

Immigration clandestine: Ces cadavres qui interpellent les dirigeants africains et occidentaux

Monde

Chaque jour nous sommes réveillés par l’annonce du décès des cortèges d’émigrés sur les larges des côtes de l'Italie ou de l’Espagne en provenance de l’Afrique, de l’afflux des clandestins en Italie, des vagues de rapatriements dans les aéroports Européens, des arrestations des passeurs sur les autoroutes des côtes européennes etc. C’est à peine si nous pouvons de nos jours parler d’événements tant ces faits sont devenus le quotidien récurrent de l’actualité européenne.

Etats-Unis: Le fils de Fatou Bensouda abattu dans un bar

Amérique du Nord & Océanie

L’information a été retenue jusqu’à ce jour. George Bensouda, 33 ans, le fils de la Procureure générale de la Cour pénale internationale (Cpi) a été assassiné l'extérieur du St. Paul Saloon dans la région de Dayton's Bluff la nuit du 29 janvier aux Etats-Unis lors d’une fusillade. Son identité avait été dissimulée jusque-là à la demande de la famille.

Les parents de George Bensouda avaient demandé au tribunal en charge de l’enquête de son assassinat de ne pas révéler l’identité du jeune homme à cause de la fonction qu’occupe sa mère. Peine perdue puisque sous la pression de la presse locale, le procureur du Ramsey County a fini par révéler le nom de la victime. C’était il y a quelques jours. Par ailleurs, il a fait cas d’un certain Kareem Karel Mitchelle qui serait l’auteur de son élimination.

Un porte-parole du tribunal a laissé entendre qu’il ne saurait « faire de commentaires » sur le lien entre l’accusé et le défunt, en raison de l’enquête qui a cours. Étant la figure de proue de la lutte contre les crimes contre l’humanité, génocides et crimes de guerre dans le monde, Fatou Bensouda, de nationalité gambienne, occupe le poste de procureur général de la CPI depuis 2012. Elle est accusée par plusieurs leaders africains d‘être acharnée sur le continent africain, alors que dans plusieurs régions du monde, elle reste ‘‘muette’‘.

Les pressions de la presse ont payé

Le bureau du procureur du comté de Ramsey a publié le nom de Bensouda la semaine dernière, après que la Pioneer Press l'a demandé. La famille Bensouda a déclaré dans un communiqué, début juillet, qu'ils "restent choqués et attristés par la disparition soudaine et tragique de leur être cher". Des jours après la mort de Georges Bensouda, les procureurs ont déposé une accusation de meurtre au deuxième degré contre Kareem Karel Mitchell, également connu sous le nom de Kareem Ase. Un porte-parole du bureau du procureur du comté a déclaré que, parce que le dossier était en instance, ils ne pouvaient pas commenter si Bensouda et Mitchell se connaissaient ou sur d'autres aspects de l'affaire. Les motifs non élucidés.

La vidéo de surveillance a montré qu'un homme est venu à Bensouda et un ami à l'extérieur du bar et "il semble que les mots ont été échangés", selon la plainte. Bensouda a trébuché vers l'homme, son ami l'a déplacé et l'homme a commencé à tirer un fusil. La plupart des gens sur lesquels la police a parlé au salon à 1045 Hudson Road ont signalé qu'il n'y avait pas de disputes dans cette nuit-là, mais un homme a dit qu'il a vu Bensouda discuter avec quelqu'un au billard, selon la plainte. Un autre homme a déclaré que Bensouda avait acheté des boissons pour les gens, y compris Mitchell.

Si les langues peinent à se délier, les spécialistes du crime par d’une affaire de drogue qui aurait mal tourné. Un motif qui mettrait en mal la notoriété de Fatou Bensouda, celle qui est en charge de la lutte contre la drogue et les crimes organisés dans le monde.

Par Emile de SOUZA

France/Afrique : Emmanuel Macron et le renouveau de « la mission civilisatrice »

Monde

« Quand des pays ont encore sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien" dixit Emmanuel Macron.

Etats-Unis : Après la guerre sans merci de Trump contre la liberté de la presse, la démocratie américaine est-elle en danger de mort ?

Amérique du Nord & Océanie

Depuis son intronisation, le 20 janvier 2017, et tout au long de sa campagne électorale, Donald Trump n’arrête pas de fustiger la presse américaine, la traitant de “fake news” (fausse presse) et, pire encore, d’“enemy of the American people” (ennemie du peuple américain). Tout au long de sa campagne électorale, et après son élection, il n’y a pas un rallye ou un meeting où il ne s’attaque pas à la presse dans toutes ses formes, écrite, audio et visuelle.

La première génération de Suisses noirs portée à l’écran

Monde

Le réalisateur Shyaka Kagame met en exergue les questionnements identitaires de sa génération.Bounty: Noir à l’extérieur, Blanc à l’intérieur. L’insulte renvoie sa victime à un comportement si européen qu’elle en aurait oublié ses racines. Mais quelles sont-elles quand on est né et a grandi ici? Les questionnements identitaires sont au cœur de Bounty, documentaire du réalisateur genevois Shyaka Kagame, né de parents rwandais.

Le président vénézuélien annonce une augmentation de 50% du salaire minimum

Monde

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dimanche une augmentation de 50% du salaire minimum, à 97.351 bolivars (37 dollars au taux officiel, soit 32 euros), la troisième hausse de celui-ci depuis le début 2017.

Au Malawi, dans les camps d’« initiation sexuelle » pour fillettes

Société

Au Malawi, les familles envoient leurs filles à peine pubères dans des camps de « vacances » pour qu’elles apprennent « les choses de la vie ».

Bénin : Il décroche le Bac à 11 ans

Société

Le plus jeune candidat au Baccalauréat 2017 au Bénin, Peace Delaly Nicoué, est admis. Il se dit ''content'' et ''soulagé'' après la proclamation des résultats.

RDC: Des fesses assaisonnées au…cube Maggi

Dossiers

Qui aurait imaginé que la tablette assaisonnante plus connue sous le nom de « cube Maggi » produite par une entreprise française sur le continent et utilisé pour la cuisine serait aussi utilisée pour grossir le postérieur des femmes. En effet ce concentré d’épices devenu le nouveau sésame des femmes est utilisé par voie anale par beaucoup de femmes à Abidjan comme à Kinshasa pour parfaire leurs fesses. Mais l’utilisation de ce produit n’est pas sans inconvénient sur l’organisme.

Nigeria : publication d'une photo du président, hospitalisé à Londres

Société

Une photo du président nigérian Muhammadu Buhari, hospitalisé depuis mai à Londres et qui n’a pas été vu en public depuis plus de deux mois, a été postée dimanche sur le compte Twitter officiel de la présidence nigériane.

Gambie : des dizaines de biens et de comptes bancaires appartenant à Jammeh trouvées par les enquêteurs

Société

La commission d’enquête sur les avoirs de Yahya Jammeh en Gambie commence à porter ses premiers résultats. Le ministre de la Justice vient d’annoncer la découverte par cet organe de dizaines de propriétés, de comptes bancaires et de sociétés appartenant à l’ancien président du pays.

Fuite de six Burundais participant à une compétition de robotique à Washington

Société

Six membres de l'équipe burundaise, venus pour participer à une compétition dans la capitale américaine, ont disparu depuis le 18 juillet. Ils se trouveraient déjà au Canada.

Ces grosses fesses qui font recette sur le continent africain

Dossiers

Le phénomène n’est pas nouveau mais il est loin de s’essouffler : les Africaines font recours à des pratiques des plus insolites pour développer leurs postérieurs. ‘’Bobaraba’’, ‘’Ndombolo’’, ‘’Mapouka’’, ‘’Botcho’’, ‘’Large débat’’, ‘’Ba formes’’, etc. Les noms sont légions pour désigner ces postérieurs généreux qui se laissent contempler dans les rues en Afrique.

Politique budgétaire : le grand orphelin de la politique économique en Afrique ?

Économie

La résolution des problèmes économiques en Afrique subsaharienne a très souvent mis en avant les questions de politique monétaire. C’est le cas par exemple de la question de l'ancrage du franc CFA à l'euro. On semble oublier que la politique monétaire n’est qu’un pan de la politique économique et que bien avant de se lancer dans des résolutions plus complexes avec des causes et des impacts à la fois endogènes et exogènes, peut-être qu'il faudrait mieux se recentrer sur des problématiques internes qui relèvent de l’action de l’Etat. Cet article tente de présenter plus simplement la politique budgétaire dans son rôle historique, son utilisation actuelle par certains états africains et d’identifier les solutions potentielles afin de permettre à cet outil d’impacter davantage les conditions de vie des populations.

L’usage de la politique budgétaire comme instrument de la politique économique date de près d’un siècle (1939) et demeure aujourd’hui encore un sujet phare de l’actualité économique. Avant toute chose, il convient de rappeler que la politique économique repose sur 3 axes : la politique monétaire, la politique budgétaire et la politique de change. La politique budgétaire constitue l’arbitrage des Etats entre les recettes fiscales et les dépenses publiques. Son rôle (Keynésien) de levier pour la relance économique a toujours davantage servi les économies matures qui font face aux problématiques du cycle, que les économies des pays africains qui cherchent à amorcer leur phase de décollage socio-économique. Dans ce contexte, à quoi peut bien servir la politique budgétaire dans les pays en voie de développement, comme ceux d’Afrique subsaharienne ? Et quelle orientation ces pays devraient-ils lui donner ?

La politique budgétaire s’appuie sur un ensemble d’outils que sont les dépenses publiques, l’endettement et les prélèvements obligatoires. Au travers de la dépense publique, les Etats peuvent relancer l’activité économique au moyen des commandes passées auprès des entreprises pour la construction d'infrastructures, créant ainsi des emplois et des opportunités de marché pour d’autres secteurs. Pour effectuer ces dépenses, l'Etat dispose de deux moyens que sont les recettes fiscales et l’endettement public. Le premier met en avant le taux d’imposition qui doit être appliqué aux différents agents économiques et le second, quant à lui, s’appuie sur la capacité à mobiliser l’épargne privée pour soutenir les projets de l’Etat. Cependant, leur utilisation est sujette à caution. Une forte fiscalité peut être dissuasive pour les investisseurs alors qu’un niveau d’endettement non contrôlé constitue une source de pression sur l’économie, surtout si la croissance n’évolue pas à un rythme plus rapide et soutenu que la dette.

Afin que le continent continue de s’afficher comme l’une des zones économiques les plus dynamiques du monde, il est nécessaire que les pays se dotent d’une politique budgétaire plus efficace qui permettrait un développement plus inclusif, en diversifiant davantage les revenus des Etats. Cette situation met les pays en face d’un important dilemme en matière de politique budgétaire : opter pour le modèle basé sur une stratégie d’endettement bien contrôlée et qui ne devrait pas constituer un risque à terme pour l’économie, ou un développement sans endettement basé sur une pleine utilisation de leurs richesses (ressources naturelles, démographie, investissements), la bonne gouvernance et une stratégie de fiscalisation optimale qui ne pénalise pas le développement du secteur privé.
Pour la première option, il faut se référer au modèle occidental. Dans cette configuration, la dette publique constitue un outil de politique budgétaire important. A titre d’exemple, la dette publique du Japon se situait à 243, 2% de PIB en 2013, celle des Etats-Unis à plus de 110 % et celle de la France atteint plus de 94% de PIB, sans pour autant remettre en cause la pérennité de leur modèle économique. Pour ces pays, c’est un choix assumé de laisser filer la dette afin de relancer la demande et de soutenir la croissance. D’ailleurs en termes de structure, cette dette est notamment constituée de ressources domestiques ou régionales. Aujourd’hui, de nombreuses économies africaines s’inscrivent dans la même logique, se permettant de laisser creuser leur déficit budgétaire (c’est-à-dire leur niveau de dette publique). C’est le cas de l’Égypte dont la dette publique se situait à 90,5% de pib en 2013, du Ghana (67,6%), du Kenya (48,6%) ou encore de l’Angola (38%), sans pour autant qu’on y observe les mêmes effets que ceux observés dans les pays occidentaux mentionnés plus haut. De plus, une bonne partie des créanciers sont des agents extérieurs à l’économie du continent. Seul le Nigeria fait exception, avec son niveau de dette estimé à 10%. Une donnée qui peut traduire une sous-utilisation des facteurs de production ou refléter l'abondance des ressources naturelles. La dette publique, à bien des égards, peut donc être un moyen d’accélérer la croissance dans les pays africains, si elle est utilisée à bon escient.

La seconde serait une utilisation optimale des richesses couplée à une politique fiscale plus efficace. Or la politique budgétaire actuelle dans de nombreux pays africains est caractérisée par un niveau de prélèvement obligatoire très bas. En moyenne, le taux de pression fiscale se situe entre 15-20%, contrairement au pays plus développés où la pression fiscale atteint parfois près de 35 % (OCDE). Si la faiblesse de la fiscalité apparaît comme un facteur incitatif pour le développement du secteur privé ; la réalité est qu’elle n’a pas favorisé l’émergence du secteur secondaire. Le secteur privé reste encore atrophié et dominé par les implantations de filiales d’entreprises étrangères. L’absence d’infrastructures pourrait expliquer cette situation. Or seules les dépenses publiques pourraient financer ces infrastructures. Il faut dire, à ce niveau, qu’il s’agit certainement d’un problème d'allocations des ressources économiques.

Le processus budgétaire dans les pays africains est souvent très bien élaboré mais la mise en œuvre des plans fait défaut ainsi que les moyens de contrôle. La dépense publique jusqu’à présent a été pensée comme une dépense pour financer le train de vie de l’État, et non pour financer la construction d'infrastructures telles que les routes, les hôpitaux et centres de santé, ainsi que le matériel de production. Cela se vérifie tout simplement quand on observe le décalage entre la qualité des parcs automobiles dans les ministères et organismes publics et la vétusté ou la quasi absence d’infrastructures. Il faut aussi noter que le partage du rôle entre secteur privé et public a permis de dessaisir la politique budgétaire de son rôle principal. L’entreprise étant au cœur de la création d’emplois, l’État peut parfois se substituer à ce dernier lorsqu’il juge que la question est cruciale pour la vie de la nation. Dans le cas des économies africaines, le niveau de l’entrepreneuriat privé étant encore relativement faible, les Etats l’intègre dans leur champ d’intervention. Pour résorber la question du chômage, certains Etats créent des emplois au sein de l’administration, ce qui absorbe une part importante des ressources disponibles, ne laissant ainsi qu’une infime partie pour le financement de l’investissement public. Dans plusieurs pays africains, l’Etat fonctionne donc comme une entité qui a son budget et qui n’a aucune influence sur l’activité économique réelle. Dans ce contexte, le recours à la dette pourrait constituer un goulot d’étranglement, rendant la politique économique inefficace.

Il est aujourd’hui nécessaire pour les états africains de repenser l’utilisation de l’arme budgétaire. Il devrait être considéré comme un outil stratégique d'appui au développement. A cet effet, il est nécessaire de trouver le bon ajustement entre recettes fiscales, les autres moyens de financement disponibles (dette) et organisation des dépenses publiques. Redonner une place de choix à la politique budgétaire passera par une meilleure politique fiscale et une rationalisation des dépenses. Il faudrait, en outre, renforcer les marchés financiers locaux et orienter les emprunts publics vers ce marché tout en évitant de créer un effet d’éviction au détriment du secteur privé. La dépense publique devra être rationnalisée avec une domination des investissements publics afin de créer les conditions favorables au développement des activités porteuses de développement, notamment dans le secteur secondaire et primaire.

Par Christian Nkana

Ils font l'actu

François Fillon
Alpha Condé
Hugo Broos
Marine Le Pen
Donald Trump
Simone Gbagbo
Seïf al-Islam Kadhafi
Muhammadu Buhari
Hosni Moubarak

 

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Météo

Yaounde Cameroon Ciel dégagé (jour), 26 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:11 am   |   Coucher du soleil: 6:29 pm
65%     3.1 m/s     31.392 bar
Prévision
MER Minima: 18 °C Maxima: 26 °C
JEU Minima: 20 °C Maxima: 26 °C
VEN Minima: 19 °C Maxima: 25 °C
SAM Minima: 19 °C Maxima: 26 °C
DIM Minima: 19 °C Maxima: 24 °C
LUN Minima: 20 °C Maxima: 22 °C
MAR Minima: 19 °C Maxima: 25 °C
MER Minima: 19 °C Maxima: 25 °C
JEU Minima: 19 °C Maxima: 25 °C
VEN Minima: 20 °C Maxima: 26 °C
Abidjan Côte d´Ivoire Partiellement nuageux (jour), 25 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:11 am   |   Coucher du soleil: 6:34 pm
80%     8.0 m/s     34.169 bar
Prévision
MER Minima: 22 °C Maxima: 26 °C
JEU Minima: 23 °C Maxima: 26 °C
VEN Minima: 22 °C Maxima: 26 °C
SAM Minima: 22 °C Maxima: 26 °C
DIM Minima: 22 °C Maxima: 26 °C
LUN Minima: 22 °C Maxima: 26 °C
MAR Minima: 23 °C Maxima: 24 °C
MER Minima: 22 °C Maxima: 24 °C
JEU Minima: 22 °C Maxima: 25 °C
VEN Minima: 21 °C Maxima: 26 °C
Nairobi Kenya Partiellement nuageux (jour), 21 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:38 am   |   Coucher du soleil: 6:41 pm
43%     3.1 m/s     28.005 bar
Prévision
MER Minima: 12 °C Maxima: 21 °C
JEU Minima: 11 °C Maxima: 23 °C
VEN Minima: 11 °C Maxima: 20 °C
SAM Minima: 10 °C Maxima: 20 °C
DIM Minima: 11 °C Maxima: 20 °C
LUN Minima: 11 °C Maxima: 20 °C
MAR Minima: 13 °C Maxima: 21 °C
MER Minima: 13 °C Maxima: 20 °C
JEU Minima: 13 °C Maxima: 21 °C
VEN Minima: 13 °C Maxima: 21 °C
Johannesburg South Africa Ensoleillé, 18 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:50 am   |   Coucher du soleil: 5:39 pm
26%     1.8 m/s     28.513 bar
Prévision
MER Minima: 6 °C Maxima: 18 °C
JEU Minima: 5 °C Maxima: 17 °C
VEN Minima: 6 °C Maxima: 18 °C
SAM Minima: 6 °C Maxima: 18 °C
DIM Minima: 5 °C Maxima: 19 °C
LUN Minima: 5 °C Maxima: 17 °C
MAR Minima: 6 °C Maxima: 17 °C
MER Minima: 8 °C Maxima: 19 °C
JEU Minima: 10 °C Maxima: 19 °C
VEN Minima: 8 °C Maxima: 19 °C
Cairo Egypt Ensoleillé, 38 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 5:11 am   |   Coucher du soleil: 6:52 pm
17%     8.0 m/s     33.864 bar
Prévision
MER Minima: 23 °C Maxima: 38 °C
JEU Minima: 23 °C Maxima: 40 °C
VEN Minima: 23 °C Maxima: 38 °C
SAM Minima: 23 °C Maxima: 36 °C
DIM Minima: 22 °C Maxima: 36 °C
LUN Minima: 24 °C Maxima: 37 °C
MAR Minima: 26 °C Maxima: 38 °C
MER Minima: 25 °C Maxima: 38 °C
JEU Minima: 27 °C Maxima: 39 °C
VEN Minima: 26 °C Maxima: 37 °C
Paris France Orages intermittents, 20 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:17 am   |   Coucher du soleil: 9:37 pm
76%     6.3 m/s     33.999 bar
Prévision
MER Minima: 13 °C Maxima: 23 °C
JEU Minima: 17 °C Maxima: 21 °C
VEN Minima: 14 °C Maxima: 22 °C
SAM Minima: 16 °C Maxima: 25 °C
DIM Minima: 17 °C Maxima: 24 °C
LUN Minima: 16 °C Maxima: 22 °C
MAR Minima: 16 °C Maxima: 24 °C
MER Minima: 16 °C Maxima: 24 °C
JEU Minima: 17 °C Maxima: 26 °C
VEN Minima: 17 °C Maxima: 25 °C
Washington United States Ciel dégagé (jour), 24 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:4 am   |   Coucher du soleil: 8:25 pm
74%     1.8 m/s     34.406 bar
Prévision
MER Minima: 19 °C Maxima: 28 °C
JEU Minima: 21 °C Maxima: 30 °C
VEN Minima: 22 °C Maxima: 26 °C
SAM Minima: 20 °C Maxima: 23 °C
DIM Minima: 18 °C Maxima: 26 °C
LUN Minima: 18 °C Maxima: 28 °C
MAR Minima: 21 °C Maxima: 30 °C
MER Minima: 22 °C Maxima: 32 °C
JEU Minima: 22 °C Maxima: 30 °C
VEN Minima: 22 °C Maxima: 30 °C
Rio de Janeiro Brazil Ensoleillé, 21 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 6:30 am   |   Coucher du soleil: 5:29 pm
74%     3.1 m/s     34.575 bar
Prévision
MER Minima: 19 °C Maxima: 21 °C
JEU Minima: 19 °C Maxima: 21 °C
VEN Minima: 19 °C Maxima: 21 °C
SAM Minima: 19 °C Maxima: 22 °C
DIM Minima: 18 °C Maxima: 21 °C
LUN Minima: 17 °C Maxima: 21 °C
MAR Minima: 18 °C Maxima: 22 °C
MER Minima: 19 °C Maxima: 23 °C
JEU Minima: 21 °C Maxima: 24 °C
VEN Minima: 18 °C Maxima: 21 °C
Hà Nội Vietnam Ciel dégagé (nuit), 28 °C
Current Conditions
Lever du soleil: 5:28 am   |   Coucher du soleil: 6:38 pm
89%     1.8 m/s     33.965 bar
Prévision
MER Minima: 26 °C Maxima: 33 °C
JEU Minima: 25 °C Maxima: 32 °C
VEN Minima: 26 °C Maxima: 32 °C
SAM Minima: 26 °C Maxima: 32 °C
DIM Minima: 26 °C Maxima: 33 °C
LUN Minima: 27 °C Maxima: 33 °C
MAR Minima: 27 °C Maxima: 33 °C
MER Minima: 27 °C Maxima: 32 °C
JEU Minima: 27 °C Maxima: 32 °C
VEN Minima: 27 °C Maxima: 31 °C
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Bourses

NMS : YHOO - 01 Jan,
+0.00 (+0.00%) Après des heures:
Ouverture Mktcap
Haute 52wk Haute 57.39
Basse 52wk Basse 35.05
Vol 0 Vol moyen 19.80M
Eps 0.71 P/e
Devise:

Alphabet Inc.

NMS : GOOG - 25 Jul, 4:00pm
950.70
-29.64 (-3.02%) Après des heures:
Ouverture 953.81 Mktcap 657.64B
Haute 959.70 52wk Haute 988.25
Basse 945.40 52wk Basse 727.54
Vol 4.66M Vol moyen 1.69M
Eps 31.00 P/e 32.13
Devise: USD

Apple Inc.

NMS : AAPL - 25 Jul, 4:00pm
152.74
+0.65 (+0.43%) Après des heures:
Ouverture 151.80 Mktcap 796.36B
Haute 153.84 52wk Haute 156.65
Basse 151.80 52wk Basse 96.42
Vol 18.85M Vol moyen 27.46M
Eps 8.89 P/e 17.92
Devise: USD

En Vedette

Grid List

Belgique: Bienvenue à Matonge, l'Afrique à Bruxelles

Diaspora

Située entre la gare du Midi et le quartier européen, la Porte de Namur, du nom de la station de métro de la ligne 1 dans la commune d’Ixelles à Bruxelles, se dresse majestueusement, une fois en surface, avec ses ambiances aux forts accents africains. Ici se rencontre toute l’Afrique du Royaume et celle des pays environnants. Pour bien faire les choses, le lieu a été rebaptisé ‘’Matonge’’ (lisez Matonguè). Comme le bouillonnant quartier du même nom à Kinshasa, la capitale congolaise. Au rythme des sons et couleurs venus du continent noir, le Matonge bruxellois vous en mettra plein les yeux. Immersion dans l’univers africain au cœur de Bruxelles.

Le Chili d’Alexis Sanchez s'incline en finale de la Coupe des confédérations (1-0)face à l'Allemagne ce dimanche, à Saint-Pétersbourg

Sport

Privée de bon nombre de ses champions du monde, l'Allemagne a décroché la première Coupe des Confédérations de son histoire dimanche à Saint-Pétersbourg après sa victoire face au Chili (1-0).

Un vaccin expérimental contre le VIH donne des résultats "encourageants"

Santé

Une étude à un stade encore préliminaire sur un vaccin contre le VIH a donné des résultats "encourageants", une note d'optimisme alors que la recherche a jusqu'ici échoué à mettre au point un vaccin efficace pour protéger de ce virus.

APPEL D'OFFRE INTERNATIONAL
APPEL D'OFFRE INTERNATIONAL

Évènements à venir

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ