19
Dim, Aoû
23 New Articles

RDC: Katumbi a passé la nuit à quelques kilomètres de Kasumbalesa, nouvelle tentative de traversée ce samedi ?

RDC: Katumbi a passé nuit à quelques kilomètres de Kasumbalesa, nouvelle tentative de traversée ce samedi ?

L’opposant congolais, Moïse Katumbi, le président de la plateforme Ensemble pour le changement est arrivé au poste frontalier de Kasumbalesa vers la Zambie, aux environs de 13 heures, heures locales, avec sa délégation. Après le refus d’atterrissage par les autorités de l’avion civile, l’avion de l’ex gouverneur du Katanga a atterri à l’aéroport International de Ndola à Zambie.

Selon des sources contactées par la rédaction Afrikactuelle, Moise Katumbi est bloqué depuis hier dans la zone neutre entouré de milliers de sympathisants.

Du côté de la frontière congolaise aucun service ne fonctionne à la frontière. Cette dernière est toujours fermée comme nous avons pu le constater sur place. La police a érigé des barrières à différents endroits sur l’axe Lubumbashi-Kasumbalesa.

“Le Président a passé la nuit dans une "Guest house" ici en Zambie, dans une ville non loin de Kasumbalesa. Le but, pour nous, c'est que nous allons traverser ce samedi”, nous a confié par téléphone, Salomon Idi, le conseiller spécial de Moïse Katumbi.

« Toutes les routes qui mènent à la frontière sont fermées à la circulation.L'on dénombre plus d'une dizaine de camions militaires zambien le long des axes routiers qui mènement à la frontière avec le Congo », explique Georges Olembo un fidèle de Moïse Katumbi joint par Afrikactuelle

Ex-proche du président Kabila passé à l’opposition fin 2015, Moïse Katumbi a quitté Lubumbashi en mai 2016 pour des raisons médicales.

Il a été condamné en son absence à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière dont il conteste tout fondement. L’appel et les recours contre cette décision de justice sont suspensifs, affirment ses proches.

A quatre jours de la date-butoir du dépôt des candidatures aux prochaines élections présidentielles au Congo, Moise Katumbi est bloqué depuis hier dans la zone neutre entouré de milliers de sympathisants.

Par ailleurs, la plateforme Ensemble pour le changement a appelé à une nouvelle mobilisation de la population ce samedi 4 août au poste frontalier entre la RDC et la Zambie à Kasumbalesa pour “accueillir” Moïse Katumbi.

Par Olivier Berhuse