18
Sam, Aoû
22 New Articles

La Cour pénale internationale acquitte en appel l'ex-dirigeant congolais Jean-Pierre Bemba

La Cour pénale internationale acquitte en appel l'ex-dirigeant congolais Jean-Pierre Bemba

L'ancien vice-président congolais avait été condamné, en 2016, à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Il avait été reconnu coupable des violences perpétrées en Centrafrique, entre 2002 et 2003, par des soldats du MLC, mouvement qu'il avait fondé.

Dix ans après son arrestation, Jean-Pierre Bemba a été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) ce vendredi. La chambre d'appel «annule la déclaration de culpabilité de Jean-Pierre Bemba» et «prononce l'acquittement de l'accusé car les sérieuses erreurs commises par la chambre de première instance font entièrement disparaître sa responsabilité pénale», a déclaré la juge Christine van den Wyngaert.

Agée de 55 ans, Jean Pierre Bemba avait été condamné en première instance à 18 ans de prison pour crime de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, commis par sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), entre octobre 2002 et mars 2003 en Centrafrique. Ses défenseurs avaient interjeté appel à l'issue du premier procès en 2016. À la surprise générale, la chambre d'appel est revenue sur la plus lourde peine d'emprisonnement jamais imposée par la CPI. Les juges ont considéré, à la majorité, que l'ex-dirigeant avait été «condamné à tort» en 2016, et qu'il ne pouvait pas être tenu responsable des actes criminels commis par ses troupes.

Afrikactuelle.com avec Agences