16
Lun, Juil
24 New Articles

Belgique – Diaspora Cameroun: Lettre d’un jeune étudiant en médecine à ses parents

Belgique – Diaspora Cameroun : Lettre d’un jeune étudiant en médecine à ses parents

Immortels Parents, attendez-nous ! J'apprends aujourd'hui que plusieurs révolutions en chirurgie ont eu lieu dans les années 80-90. A cette époque, dans cette magnifique ville de Mbouda (Ouest-Cameroun), je n'étais alors qu’un bébé. Mais je pouvais déjà ressentir le chagrin de mes parents enseignants, de voir leurs revenus divisés par 5 et donc de ne pouvoir m’offrir quelques années plus tard, tout ce qu’ils ont rêvé pour moi et ce pourquoi ils sortaient chaque matin.

A cette même période mon pays offrait des bourses d'études à ses enfants pour aller parfaire leurs formations ailleurs. Etait-ce pour rassembler des « sous » afin de financer ces bourses que les revenus de mes parents avaient été tailladés, réduisant ainsi mes chances d'avoir un aussi meilleur encadrement que mes ainés ? Je n'en sais rien. Mes parents disaient que la connaissance était la meilleure richesse qu’on puisse avoir. Je déduis donc que ça valait la peine d’investir ainsi pour elle. Un service de Chirurgie pour fonctionner a besoin au minimum d'un Chirurgien, d'un instrumentiste, d'un anesthésiste. Une autre délégation complète de compatriotes vient d'arriver dans cet hôpital où je suis stagiaire, et ce pour une durée d'un an. Après quoi ils serviront de formateur à leur retour. L'état de son côté a apparemment déjà reçu l'équipement complet tout neuf pour un hôpital de 1ère catégorie afin que ces messies ne manquent de rien. Les patients attentent leur arrivée et supportent impatiemment leurs maux. Plus que neuf mois et l'équipe sera de retour. Désolé mes chers parents. Vous pouvez cesser d'attendre. Ils ne reviendront pas maintenant. Le chirurgien de la délégation a trouvé un moyen une offre comme généraliste à Haute-

Marne. Il semblerait qu'il y ait une pénurie généralistes. Il gagnera dix fois plus que ce qu’il avait au pays. L'infirmière instrumentiste vient de faire une nouvelle rencontre amoureuse. Grâce à son copain belge, elle pourra obtenir rapidement son permis de travail. Elle a réussi à trouver un CDI dans une maison de repos. Enfin l'anesthésiste vient de recevoir son OK pour le Canada. Il préfère de loin y refaire une formation d'infirmier. Il parait que c’est le pays le plus cool du monde. Excusez-moi de vous dire que les équipements flambants neufs qui vous avaient été présentés en mondovision, ne seront pas démarrés de sitôt. Ils resteront encore bâchés, le temps de leur amortissement et que leurs garanties ne s’expirent. Je ne sais pas s'ils ont tort ou pas de prendre ces décisions. Je ne sais non plus si l'Etat a eu tort ou pas de leur offrir ces bourses ou plutôt de réduire autant et subitement vos revenus. Mais je vous demande simplement de garder espoir. Si vous pouvez, tenez bon encore quelques temps, Le temps que je revienne. Je ne serai pas seul. Nous serons nombreux. Tenez bon immortels parents. Attendez-nous !

Par Charly KADJI & Danick NOUBISSIE