22
Ven, Fév
0 New Articles

Coupe des Confédérations: la barre était trop haute pour le Cameroun

Le Cameroun quitte la Coupe des Confédérations après sa défaite face à l’Allemagne dimanche (3-1). Vincent Aboubakar a marqué l’unique but des Lions indomptables. Les champions d’Afrique en titre étaient trop limités, surtout offensivement, pour espérer briller dans cette compétition.

Le miracle n’a pas eu lieu. Après avoir perdu face au Chili (2-1) lors de son premier match, et concédé le nul (1-1) devant l’Australie, le Cameroun s’est logiquement incliné dimanche face à l’Allemagne (2-0) pour son dernier match de poule. Avec seulement un point en trois matches, les champions d’Afrique terminent derniers de leur poule.
Malgré un début de rencontre encourageant face aux champions du monde en titre, avec un Christian Bassogog très actif, les Camerounais n’ont pu tenir qu’une mi-temps. Car dès le début de la seconde période, la Mannschaft a accéléré et ouvert le score par Kareem Demirbay (48e) après une belle action collective. Pour ne rien arranger, les Lions indomptables sont réduits à 10 avec l’expulsion d’Ernest Mabouka, et concèdent dans la foulée le deuxième but allemand (66e, Timo Werner). Même si Vincent Abubakar réduit le score, profitant d’une faute de main du gardien Ter-Stegen (78e), l’Allemagne creuse encore l’écart grâce à un nouveau but de Werner (81e).

Défense perméable, attaque maladroite

Cette défaite logique confirme ainsi la mauvaise santé des Lions indomptables qui ont visiblement toujours du mal à digérer leur victoire surprise à la Coupe d’Afrique des Nations en janvier dernier.

Dans cette Coupe des Confédérations, les hommes d’Hugo Broos n’ont jamais semblé être au niveau de leurs adversaires, même s’ils ont montré un visage séduisant par moments face aux Australiens. Mais si la qualité de leur défense avait été louée lors de la dernière CAN, cette fois l’arrière-garde n’a pas tenue face aux assauts adverses (6 buts encaissés en trois matches). Surtout, c’est offensivement que les Camerounais ont pêché tout au long de leur tournoi. Une inefficacité symbolisée par le manque de réalisme et la maladresse des attaquants. En trois rencontres, un seul attaquant, Aboubakar a trouvé le cadre. Le second but de la compétition des Indomptables a été l’œuvre du milieu défensif, Zambo Anguissa. Trop peu pour espèrer un meilleur destin.

Les demi-finales de la Coupe des Confédération vont opposer l’Allemagne au Mexique (jeudi, 20h) et le Portugal au Chili (mercredi, 20h).

Source: RFI