22
Ven, Fév
0 New Articles

Défaite du Cameroun face à la Guinée : le coup de gueule de Hugo Broos (vidéo)

Défaite du Cameroun face à la Guinée : le coup de gueule de Hugo Broos (vidéo)

Première sortie ratée pour les Lions Indomptables du Cameroun, nouvellement Champions d’Afrique. Après avoir dominé la Tunisie 0-1 vendredi dernier, les Champions d’Afrique sont tombés ce 28 mars face à une jeune sélection du Sily National de Guinée en match amical au stade Edmond Machtens de Molembeek à Bruxelles.

D’entrée de jeu, ce sont les guinéens qui mènent la danse. Leurs efforts sont récompensés lorsque, à la 21è minute, Aboubacar Camara trouve le fond des filets de Jules Goda, le gardien camerounais. La pression se fait ressentir au sein du camp camerounais, qui a aligné ses remplaçants dans le onze de départ. Dix minutes plutard, réaction du Cameroun par l’attaquant Jacques Zoua avec tir cadré mais repoussé par le gardien guinéen en direction de Karl Toko Ekambi qui trouve le chemin des buts (31è).

Le Syli National, poussé par ses supporters très nombreux reprennent l’avantage juste avant la fin de la première partie par un but magnifique de son attaquant des Girondins de Bordeaux Francois Kamano (45e+1). En deuxième mi-temps, l’entrée des vedettes des Lions Indomptables tels que Vincent Aboubakar, Benjamin Moukandjo, ne changeront rien au score. Des actions combinées ça et là de Christian Bassogog et ses coéquipiers ne seront sans aucune inquiétude pour le Sily National déjà confiant de leur victoire sur les Champions d’Afrique.

Les vérités cachées de cette première défaite post-CAN

Des rumeurs circulaient déjà depuis un bout de temps et faisaient couler beaucoup d’encre et de salive au sein de la presse sportive qui ne demandait qu’à avoir des clarifications. En effet, selon Jeune Afrique,le sélectionneur national est sur le coup de sept mois de salaire impayés ; l’une des choses qui le met un peu en froid avec les dirigeants de l’équipe nationale.

 

Les circonstances de la défaite des Lions Indomptables ce 28 mars en match amical à Bruxelles contre le Sily National de Guinée, ont été la « goutte d’eau qui fait déborder le sceau » selon Hugo Broos. En effet, lors de la conférence de presse d’après match, Hugo Broos a sorti son « carnet rouge » pour exprimer son ras-le-bol quant à l’amateurisme dans la gestion administrative de cette équipe des Lions. « Je n’aime pas travailler dans des circonstances non professionnelles ou de manques de respect », dixit Hugo Broos lors de la conférence de presse. Les Lions Indomptables en stage à Bruxelles depuis le 18 mars dernier ont vécu une scène des plus humiliantes mardi au Parker Hôtel, où ils sont logés depuis le début de leur stage regroupement. Alors qu’ils se préparaient à affronter l’équipe de Guinée, il leur a été refusé l’accès au restaurant de leur hôtel à l’heure habituel du repas à 12h30, heure de Belgique. Pour cause, des factures en attente, non soldées par le staff administratif de l’équipe camerounaise.

Les joueurs et le staff technique ont dû rester affamés à quelques heures du match. Comment se fait-il qu’une équipe aussi reconnue que celle du Cameroun, nouvellement Champion d’Afrique puisse être traitée ou même gérée de la sorte ? En outre, des membres du staff techniques et médical ont dû très souvent, par « patriotisme », effectuer des dépenses pour l’équipe à leurs propres frais et n’ont jamais été remboursés. Hugo Broos a tenu à rappeler ces faits durant la conférence de presse d’après match dans la salle de presse du stade Edmond Machtens de Molenbeek.

« Je vais bien réfléchir sur mon avenir avec le Cameroun », Hugo Broos

Si le sélectionneur belge de l’équipe camerounaise a su reconduire cette équipe sur les sentiers de la gloire, ça n’a pas été les mains dans les poches. Durement critiqué à son arrivée au Cameroun par la presse et l’opinion publique, il a su faire fi de tout obstacle et apporter sa note de professionnalisme à cette équipe. Malgré tout Hugo Broos reste satisfait de la maturité et du patriotisme dont ont fait preuve ces joueurs talentueux et félicite le professionnalisme du staff technique. Toutefois, il dit ne pas devoir démissionner mais qu’il prendra un temps de réflexion sur son avenir à la tête de cette sélection. Cette décision survient alors que le Cameroun affrontera en juin prochain l’équipe du Maroc lors de la phase de qualification pour la CAN 2019 (le Cameroun étant pays organisateur, ses points ne seront pas comptabilisés).

Par Danick Noubissie, Stagiaire