JA Teline V - шаблон joomla Форекс
17
Tue, Sep
4 New Articles

Esclavage en Libye: le Coup de gueule de Alpha Blondy révolté

Afrique du Nord
Typography

Alpha Blondy est fâché, le celèbre chanteur de reggae ivoirien s'indigne de l'inaction des pouvoirs africains face au sort des migrants, vendus comme esclaves en Libye. Des images d'une autre époque dit-il, captées par les cameras de CNN et rendues publiques récemment

Alpha Blondy est fâché, le celèbre chanteur de reggae ivoirien s'indigne de l'inaction des pouvoirs africains face au sort des migrants, vendus comme esclaves en Libye. Des images d'une autre époque dit-il, captées par les cameras de CNN et rendues publiques récemment

Permettez-moi de vous interpeller pour vous dire que nous peuples Africains qui comptions sur vous pour nous défendre et pour nous protéger, nous sommes surpris et stupéfaits par votre silence devant la situation révoltante, humiliante et inacceptable que vivent vos ressortissants, nos frères, nos sœurs, nos fils et nos filles vendus comme esclaves en Libye", lance-t-il dans une vidéo publiée sur sa page facebook à l'adresse des "présidents de l'union Africaine" et "de la CEDEAO."

"Vous et vos services de renseignements avez dû voir le reportage de CNN sur la vente aux enchères en tant qu'esclaves de vos ressortissants, en captivités en Libye (au moment même où je vous parle). Qu'est-ce que vous attendez pour réagir et intervenir? Mais qu'est-ce que vous attendez donc?!

 

Le chanteur interpelle les dirigeants africains à réagir dans l’immédiat pour mettre fin à cette injustice qui se déroule actuellement en Libye.

 

Par ailleurs, Alpha Blondy demande à tous les africains et à toutes les personnes qui ont été choquées par cet acte qui constitue un crime contre l’humanité, d’assiéger toutes les ambassades libyennes dans leurs pays respectifs, jusqu’à la libération totale de tous les captifs en territoire libyenne. Car, selon lui, si les présidents de l’UA et de la CEDEAO donnent l’impression d’avoir démissionné, il est tout à faire normale, que la société civile se trouve dans l’obligation de prendre ses responsabilités en main.

Depuis l'assassinat de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, la Libye s’est transformée un Etat de non droit. L’instabilité politique ambiante a renforcé l’impunité.Ce qui ne décourage pas de nombreux migrants qui tentent de rejoindre l’Europe de transiter par ce pays.

 

 

 

Par Hugues SEUMO